La vie quotidienne des combattants et des civils

Que contiennent ces Pages d’Histoire ?

Pour les combattants, la guerre de position succède à une rapide guerre de mouvement. Tandis que les hommes meurent massivement, la vie dans les tranchées engendre une souffrance physique et morale sans précédent. De part et d'autre des lignes de front, les soldats subissent les privations, les blessures et le bourrage de crâne destiné à renforcer leur détermination au combat.

Pendant ce temps, la vie à l'arrière s'organise parmi les civils. Les femmes suppléent les hommes partis au front dans les usines d'armement. Les enfants vivent avec l'absence d'un père ou d'un frère, manipulés par les discours patriotiques de l'école publique. L'économie de guerre engendre des privations au quotidien pour les civils.

Les relations entre les soldats du front et les civils à l'arrière sont tronquées par la censure et le contrôle postal. Un fossé d'incompréhension se creuse, notamment éprouvé par le soldat au front qui redevient civil le temps d'une permission. Enfin, en territoires occupés par l'ennemi, les exactions des militaires sur les populations civiles, rapportées et amplifiées par la rumeur sont autant de raisons de poursuivre la guerre pour les soldats au front.


Quelles leçons nous enseigne l’Histoire pour vivre ensemble aujourd’hui ?

  • En tant de guerre, on constate une perte des repères identitaires et sociaux qui structurent habituellement l’individu et, en même temps, un renforcement de l’appartenance identitaire à la patrie ou à sa religion pour donner du sens à son engagement. On peut accompagner l’élève dans une réflexion sur les constituants de son identité : quels sont les déterminants qui la composent ? sont-ils uniques ou pluriels ? l’identité est-elle figée ou évolutive ?
  • A partir de l’exemple historique du contexte de guerre, l’élève peut, par comparaison, prendre conscience de son mode de fonctionnement : ses valeurs, ses droits, ses choix de consommation… En transposant les élèves par l’imaginaire dans un contexte de guerre, on peut alors leur suggérer de prioriser ces éléments de leur quotidien en fonction de leur valeur effective, pour répondre à la question : où se trouve l’essentiel ?
  • A l’inverse, on conduira également une réflexion sur la perte de repères dans certains contextes qui engendre des transgressions aux lois du vivre ensemble. Quels sont les droits et devoirs minimums à respecter en cas de conflit (armé ou interpersonnel ?)
     
 
contenu_historique - 2_1_contenu_historique_lycee
 
Document - 2_1_4a_Document_ExtraitRemarque
Document - 2_1_4b_Document_carte_rationnement
Document - 2_1_4c_Document_Joffre
 
Activite_Histoiredeguerre - 2_1_5a_Activite_Histoiredeguerre_1ere
Activite_Histoiredeguerre - 2_1_5b_Activite_Histoiredeguerre_1ere
 
Echanges_&_debats - 2_1_2_Echanges_&_debats
 
Activite_Parcoursdepaix - 2_1_6_Activite_Parcoursdepaix_1ere
 
Initiative - 2_1_7_Initiatives_1ere
 
Partager